jeudi 27 janvier 2011

Itinéraire 3 : 5 jours en Argolide à partir de Nauplie (en voiture)

Voici un itinéraire centré sur l'Argolide, avec comme lieu de résidence Nauplie. Il s'adresse à ceux qui ont une voiture à leur disposition. Les indications de temps du trajet ne comptent pas les éventuels arrêts. Vous pouvez ensuite, soit poursuivre votre périple dans le Péloponnèse, soit retourner à l'aéroport pour y laisser la voiture et rejoindre ensuite le centre d'Athènes en métro ou en bus. Consacrez au moins deux jours à Athènes. (si l'itinéraire sur les cartes n'apparaît pas immédiatement sur Google maps, cliquez sur "écran précédent")

Jour 1 : Aéroport – Canal de Corinthe - Nauplie (2h)(carte)

En sortant de l'aéroport prendre l'autoroute en direction d'Athènes, puis suivre la direction Elefsina - Corinthe. Si vous souhaitez voir le Canal de Corinthe, prenez la sortie Loutraki. Le canal est tout près.

Ensuite, passez le pont et reprenez l'autoroute en direction de Patras-Tripoli. Quelques km après suivez Tripoli – Kalamata jusqu'à la sortie Ancient Nemea. Ensuite suivez la direction de Nauplie. Soirée à Nauplie.


Jour 2 : Nauplie – Epidaure  (30 min.)– Archaia Epidavros 10 (min.) – Nauplie (35 min).(carte)

Le matin, partir en direction de Lygourio, traverser le village et continuer jusqu'au site du Théâtre antique. 
Visitez le site, sans oublier le sanctuaire d'Asclépios.

Rendez-vous ensuite dans le petit port d'Archaia Epidavros, où vous pourrez vous restaurer d'un bon poisson chez Mike, par exemple, un grand hôtel sur le port.
En faisant le tour du port à pied, vous trouverez un petit chemin de terre vous amenant au "petit théâtre d'Epidaure".  Il date de la même période que l'autre, mais vu sa taille, il est maintenant consacré à des représentations et des concerts intimistes.

Revenez sur Nauplie et profitez de la fin de l'après-midi pour aller vous baigner à Karathona.


Jour 3 : Nauplie :

Le Palamidi, l'Acronauplie, le Bourtzi, le monastère d'Aghia Moni, la promenade entre le port et Arvanitia ou celle entre Arvanitia et Karathona... sans oublier un café frappé sur la Place Syntagma. Vous avez le choix.
Du côté des musées, il y a bien sûr le musée archéologique qui présente une importante collection de poteries, mais je vous recommande la visite du "musée folklorique" que j'appellerais plutôt des "arts populaires". Vous y trouverez des scènes de la vie bourgeoise du début du siècle dernier à Nauplie : cérémonies, vêtements, meubles. Vous pouvez aussi jeter un oeil au musée du Komboloï, qui est minuscule, mais qui possède de vrais bijoux.
En fin d'après-midi, une trempette à Arvanitia, où, ceux qui aiment ça, peuvent enfiler masque et tuba pour longer les rochers et apercevoir peut-être un poulpe.

Le soir, un repas chez Stelara s'impose.

Jour 4 – Nauplie – Tirynthe (5min) – Mycènes (25 min) –  Hani tou Anesti (10 min) - Nauplie (carte)

Le matin partir en direction d'Argos. À 2 km de la sortie de Nauplie, se trouve l'acropole de Tirynthe.
Après la visite, continuer en direction de Mycènes. Traversez le village de Mycènes et arrêtez-vous pour voir le Trésor des Atrées sur votre gauche. (Le billet que vous prenez à cet endroit est valable pour l'ensemble du site.)
Poursuivez jusqu'à l'Acropole. Avant de la visiter, jetez un oeil à l'entrée du musée, il y a une maquette de reconstitution qui vous donnera un bon aperçu de la configuration antique du site. 
Après la visite n'oubliez pas le musée. Il est assez récent et présente de manière intelligente et agréable un grand nombre de pièces (idoles, poteries, bijoux, objets de la vie quotidienne) qui ont été rapatriées depuis le Musée national.

Même si vous avez une petite faim, ne vous arrêtez pas dans le village de Mycènes pour manger, c'est rarement bon, trop habitués qu'ils sont à préparer des repas pour les tours opérateurs. Allez plutôt jusqu'au Hani tou Anesti, à gauche sur la route en direction de Corinthe. Vous en apprécierez l'excellente cuisine, ainsi que la fraîcheur des énormes platanes.

Profitez de la fin de l'après-midi pour vous baigner sur la plage de Kontili, juste après Vivari et puisque vous y êtes, passez la soirée dans l'une des tavernes de ce joli port.

Jour 5 : Nauplie – Methana (1h.30) –  Nauplie (carte)

En sortant de Nauplie, suivre la direction Tolo, puis Drepano, Vivari et poursuivre jusqu'à Tracheia en passant par Iria. Suivre ensuite la direction Poros-Galatas, jusqu'à l'embranchement pour Methana.
La "ville" elle-même de Methana est un peu surannée, mais il vaut la peine de la dépasser et de suivre la route côtière jusque tout au nord. La végétation est impressionnante et on dispose d'une vue magnifique sur l'île d'Egine. Il paraît que maintenant on peut faire le tour de la presqu'île. Sinon revenez sur vos pas en passant par la route centrale.
Pour rentrer le soir, vous pouvez prendre la nouvelle route en direction d'Athènes jusqu'à Archaia Epidavros, puis Lygourio, Nauplie.
Avec cet itinéraire, vous n'aurez pas épuisé toutes les ressources de l'Argolide, loin de là, mais vous en aurez une bonne idée.

6 commentaires:

  1. Tu me fais revivre des vacances ... Cette Argolide, assez mal connue en dehors des grands sites historiques, est une région chère à mon coeur. 5 jours, c'est vraiment pour voir les incontournables, mais avec ton programme, on a encore le temps de flâner entre champs d'oliviers et mer ... ou montagne !

    RépondreSupprimer
  2. Tu me donnes vraiment envie de retourner passer des vacances en Grèce ! Joli itinéraire !
    Bon week-end !

    RépondreSupprimer
  3. Ευχαριστώ πολύ για την πολύ ενδιαφέρουσα βόλτα και συγχαρητήρια για τις υπέροχες φωτογραφίες !!!
    Καλό Σαββατοκύριακο
    Μάγδα

    RépondreSupprimer
  4. Alors, le soleil brille de plus en plus fort !?

    Moi, je suis toujours à Prague, dans le froid et la neige... Comme j'y suis restée 10 jours, il y a de quoi montrer. Prague une ville magique, surtout l'hiver avec une lumière trés particulière.
    Un petit cou cou de Lausanne.

    RépondreSupprimer
  5. Merci de ta visite. Je ne connais pas du tout la Grèce ,un jour il faudra que je vienne y faire une balade , en hiver de préférence.
    Le canal de Corinthe, en bateau, cela doit faire une drôle d'impression.

    RépondreSupprimer
  6. En visitant le musée d'ethnographie à... Prague, j'ai photographié, en cachette, des perlages indiens. Ce qui m'a permis de parler de l'histoire des perles et du troc dont elles ont fait partie. Cela m'a permis aussi, de sortie sur la pointe des pieds de Prague. Ben voyons, les gens ont du en avoir mare de la neige,les blogs sont plein de petites fleurs. Même si il y a encore plein de musées à montrer, j'y reviendrais l'hiver prochain.

    Alors beau soleil sous le ciel de Grèce.

    RépondreSupprimer