mardi 25 novembre 2014

Drepano : Meat market


Une envie de viande grillée ? Autant vous rendre directement à Drepano, sur la grande place, à côté de l'église. Vous y trouverez, associée à la boucherie du village, la psistaria de la famille Kontos.



Quoi de mieux, en effet, de voir sa viande coupée à la demande ?  Personnellement, je craque toujours pour les païdakias (παïδάκια), c'est-à-dire pour les côtelettes d'agneau.


Grillées juste comme il faut, croustillantes et tendres, elles se mangent avec les doigts. En accompagnement, une salade de tomates-concombres ou une chorta, quelques frites, maison, bien sûr et le tout arrosé d'un excellent vin de la région. Comme à la boucherie, la commande se passe au kilo. Pour deux bon mangeurs comptez 750 gr, que vous annoncerez par éna tétarto (ένα τέταρτο).

Mais vous y trouverez aussi des côtelettes de veau, de porc, des brochettes, du kontosouvli (viande de porc grillée à la broche). D'ailleurs, si vous êtes plusieurs, rien ne vous empêche de prendre du kontosouvli en entrée, attention, une assiette pour quatre est bien suffisante !

En été  la place est animée et l'ambiance de ce gros bourg vous changera des tavernes plus touristiques de Nauplie. 

Bon appétit !


mercredi 11 juin 2014

Théâtre d'Epidaure : Programme du festival 2014


Voici venir la période de la publication du programme d'Epidaure :



Juillet 2014

5 juillet                  Hélène
                                Euripide

Dimitris Karantzas



12 juillet                 Prométhée
                                Eschyle

Ektoras Lygizos



18 et 19 juillet       Philoctète
                                Sophocle

Théâtre municipal de Patras & 
Kostas Philipoglou

25 et 26 juillet       Hypolite
                                Euripide

Théâtre national de Grèce


Août 2014

1er et 2 août          Les Grenouilles
                                Aristophane

Théâtre national de Grèce, 
Yannis Kakleas


8 et 9 août             Les Bacchantes
                                Euripide

Théâtre de chambre
Angela Brouskou


15 et 16 août          Les Perses
                                Eschyle

Théâtre d'Etat de la Grèce du Nord
Nikaiti Kontouri



Les représentations ont lieu à 21h. Les billets pour la partie supérieure du théâtre sont à 15 € (10 € pour les étudiants).
On peut acheter les billets sur place un peu avant la représentation. Un bus spécial est prévu au départ de Nauplie. 

C'est une expérience exceptionnelle que d'assister à la représentation de pièces écrites il y a plus de 2000 ans, dans le cadre même où elles ont été créées.


jeudi 29 mai 2014

Nauplie : Mezedopolio "O Noulis"


Un Mezedopolio, c'est une "taverne" spécialisée dans le service des mézés, ces petits plats variés qui accompagnent si bien l'ouzo. Mais chez "Noulis" on n'y trouve pas que des entrées et c'est, à mon avis, la meilleure table de Nauplie.


Situé à deux pas de la station de bus, on y mange sur le trottoir de la ruelle Moutzouridou. (voir la carte)



Ouvert toute l'année à midi, sauf le dimanche, il faut attendre le mois de mai pour y manger également le soir. Le patron sachant qu'il ne sera jamais riche a décidé de profiter, lui aussi, un peu de la vie, c'est pourquoi dès la fin septembre, il ferme boutique aux alentours des 16h - 16h.30.

N'utilisant que des produits de première qualité, il offre une variété incomparable de mézés : tzatziki, caviar d'aubergine, tarama, fava, horta, salades de saison, croquettes de courgettes, boulettes de viandes, salade de poulpes, anchois au vinaigre et j'en oublie....

Mais vous pouvez aussi déguster des plats cuisinés au four ou à la casserole (agneau, porc ou poisson) le tout accompagné d'un vin en carafe, excellent qu'il soit blanc ou rouge. 

A peine installés, on vous apportera de l'eau et des olives préparées maison à picorer.  

En cuisine c'est Noulis et sa femme qui oeuvrent, au service, c'est leur fille.


(Avez-vous remarqué comme le petit bonhomme de l'enseigne lui ressemble ?)

Outre ses frittes toujours faites à la minute, à la poêle et dans une huile qui ne traine pas, la spécialité de Noulis est son Saganaki flambé.



Il s'agit d'un fromage de brebis poêlé, généreusement arrosé de citron, qui se mange en entrée.



Toute affairée à le déguster, j'ai bien risqué d'oublié d'en faire une photo !

mardi 20 mai 2014

Nauplie : L'Acronauplie


La visite de Nauplie ne saurait être complète sans un passage sur l'Acronauplie, c'est-à-dire la citadelle qui domine directement la vieille ville. C'est en effet l'un des plus beaux points de vue sur la vieille ville de Nauplie.

Nauplie
Nauplie vue de l'Acronauplie
Habitée dès l'âge de bronze, les bâtiments que l'on y trouve encore datent de la deuxième époque vénitienne (1686-1715). 

Si vous êtes en voiture, suivez l'itinéraire suivant. Allez jusqu'à la place Psachomahala où vous pourrez vous parquer. Prenez l'ascenseur de l'Hôtel Nafplia Palace qui se trouve au fond du tunnel qui débouche sur la place et vous vous retrouverez au sommet de l'Acronoplie. 


Accès au Nafplia Palace depuis la Place Psaromahala


Si vous êtes à pied, vous pouvez faire le tour dans l'autre sens en partant de la rue qui va vers Arvanitia, la petite plage de Nauplie.



Afficher Acronauplie sur une carte plus grande

Il n'y a pas si longtemps, jusque dans les années 1970, à la place de l'hôtel, s'élevait une prison, dans laquelle nombre d'opposants politiques ont été internés.



Nauplie

En 1988, le parti communiste a fait érigé un monument à leur mémoire, à l'emplacement de l'ancienne prison, derrière le palace, sur la route qui mène à l'héliport tout au bout du promontoire.


Nauplie

On peut y lire un poème de Giannis Ritsos à la mémoire de tous les opposants qui luttèrent contre la tyranie et donnèrent leur sang pour la liberté.

Ironie de l'histoire, ce palace était, à l'origine, un hôtel d'Etat, et le nouveau propriétaire a eu beau recouvrir le béton par de la pierre, il lui reste, à mon avis, quelque chose de la prison !


Nauplie
Nafplia Palace

Mais revenons à l'Acronauplie elle-même. 
En partant de l'hôtel, la première partie de la forteresse date de l'époque franque, (1212 ap. J.C.), mais il n'en reste que peu d'éléments. C'est l'occasion de jeter un oeil à la ville de Nauplie qui s'étale à nos pieds.


Nauplie
Vue de Nauplie depuis l'Acronauplie

On passe à côté de l'horloge de Nauplie qui est cependant plus intéressante, vue du bas de la vieille ville.


Nauplie
Horloge de Nauplie

Les Vénitiens prirent une première fois possession de la forteresse en 1389 et prolongèrent les ramparts de la ville et ajoutèrent une forteresse appelée Castello di Toro.


Nauplie
Castello di Toro

Puis, à l'endroit où se rejoignent l'Acronauplie et le Palamidi, ils creusèrent un fossé avec pont-levis, selon les règles de l'architecture des chateaux-forts de l'époque. 

En 1540, les Turcs s'installent pour 150 ans environ à Nauplie et mettent fin à la domination vénitienne. L'Arcronauplie est alors appelée "Its Kale". En 1686, les Vénitiens entament leur deuxième occupation et, complètent le dispositif qui était restait intact par la construction du bastion Grimani. 


Nauplie
Nauplie : Bastion Grimani

Ce bastion protégeait la porte de la Terre nouvellement restaurée.


Nauplie
Nauplie : Porte de la Terre

Mais s'il y a une vue que vous aurez envie de garder de votre balade sur l'Acronauplie c'est celle-ci :


Nauplie
Nauplie : Acronauplie