dimanche 5 décembre 2010

La plage d'Arvanitia à Nauplie

Vous présenter la plage d'Arvanitia en hiver, quasi déserte, n'est pas vraiment un contresens, car c'est là que les Naupliotes qui se baignent toute l'année se retrouvent à la mi-journée. Ils disent que l'eau y a toujours un ou deux degrés de plus qu'à Karathona, car le site est bien abrité du vent et l'anse plus fermée.

Nauplie Nafplio Arvanitia

Dominée par les collines de l'Acronauplie et du Palamidi  elle fait un peu office de "piscine" municipale. Elle est facilement accessible à pied, car à 5 minutes du centre ville.

Nauplie Nafplio Arvanitia

Une partie de la berge est bétonnée et permet l'installation des baigneurs sur une surface plus égale que celle des galets ou  de la roche.

Nauplie Nafplio Arvanitia


La partie plage, elle-même, est assez petite et, en été, elle est bondée. Depuis peu, cet espace est géré par le Nauplie Palace qui y installe chaises longues et parasols au prix fort ! Mais dès le mois d'octobre, Arvanitia retrouve sa tranquillité et un côté plus naturel.

6 commentaires:

  1. C'est bien joli, mais ce béton justement m'a toujours dérangée ! Même si le sable dans les habits humides, c'est le truc de personne. Je suis une inconditionnelle de Karathona - tu le sais - et je n'ai qu'une crainte : que les caféteria s'étendent et bouffent la nature ! Ah, la douceur de la plage : comme c'est loin !

    RépondreSupprimer
  2. quelle bonne idée de t'etre arretée chez moi,je peux ainsi découvrir ton univers,je fais une longue pause mais je prends toujours autant de plaisir à découvrir des blogs,surtout ceux qui me font voyager.J'adore les paysages que tu nous montre ils me sont à la fois éloignées et un peu familiers,les bord de la mediteranée présentent bien des similitudes...

    RépondreSupprimer
  3. J'aimerais bien une piscine municipale comme celle-là...

    RépondreSupprimer
  4. Ah, que je serai bien, là bas allongé ... mais je me dirai " le ski et les montagnes me manquent " !

    RépondreSupprimer
  5. En ces temps de neige regarder une plage comme celle-ci fait un bien fou :-)
    Vous devez apprécier le calme de l'hiver !

    RépondreSupprimer
  6. C'est pour l'exploitation financière et l'appropriation des lieux que je déteste le touriste de masse.
    J'essaie toujours d'y échapper. Voyager seule étonne beaucoup de monde, surtout au Japon. Pour moi c'est une condition pour pourvoir communiquer tranquillement avec les gens du pays.

    RépondreSupprimer