samedi 10 juillet 2010

L'Acrocorinthe


Du haut de 575 m. d'altitude, l'Acrocorinthe domine (comme son nom l'indique) l'antique Corinthe dont je vous ai parlé dans mon message précédent.

Peloponnèse - Acrocorinthe
L'Acrocorinthe vue depuis le site archéologique


Dans l'Antiquité, elle était le siège d'un temple dédiée à Aphrodite, dont les prêtresses se liaient à la prostitution sacrée. Il ne reste plus traces de ce temple, car d'autres édifices furent construits sur ses ruines.

Peloponnese-Acrocorinthe
Intérieur de la mosquée


Vu sa situation stratégique de "gardienne" de l'Isthme, elle fut l'enjeu de nombreuses batailles et passa sous la domination successive notamment des Romains, des Francs, des Vénitiens, des Turcs, domination dont on retrouve la trace dans les multiples fortifications qui la protègent 

Peloponnese - Acrocorinthe
Deux des trois portes protégeant l'accès à la citadelle


A l'intérieur des remparts, longs de près de 2 Km., on trouve une chapelle byzantine, une tour franque, des habitations ottomanes, une mosquée, ainsi que des fontaines.


Peloponnese - Acrocorinthe
Chemin de ronde le long des ramparts


Pausanias raconte que si l'Acrocorinthe est si bien alimentée en source, c'est grâce au fleuve Asope : "Sisyphe ayant vu Zeus enlever la fille de ce fleuve, ne voulut pas lui nommer le ravisseur, qu'il ne lui eût fait venir de l'eau sur l'Acrocorinthe". 

C'est un point de vue magnifique sur tout le Golfe de Corinthe, et sur la plaine en direction de Némée.

Peloponnese - Acrocorinthe

2 commentaires: