mercredi 22 juin 2016

Festival d'Epidaure 2016

Comme chaque année, je me fais un plaisir de vous communiquer le programme du festival d'Epidaure.

Je vous rappelle que les représentations ont lieu les vendredi et samedi soir. Elles débutent à 21h. Il est possible de prendre les billets sur place une ou deux heures avant la représentation. 

1er et 2 juillet :PLOUTOS, Aristophane, par Yorgos Kimoulis



8 et 9 juillet : ORESTIE, Eschyle par Yannis Houvardas



15 et 16 juillet : ANTIGONE, Sophocle, par le Théâtre national, NTNG, CTO, Statis Livathinos



22 et 23 juillet : LES SEPT CONTRE THEBES, par le Théâtre national de la Grèce du nord, Cezaris Grauzinis



29 et 30 juillet : OEDIPE ROI, Sophocle, par le Théâtre national et le Théâtre Vakhtangov, Rumas Tuminas



5 et 6 août : LYSISTRATA, Aristophane, par le Théâtre national, Michael Marmarinos



19 et 20 août : LES OISEAUX, Aristophane, par Nikos Karathanos



Je souhaite beaucoup de plaisir à tous ceux qui auront la chance d'assister à l'une ou l'autre des représentations.

Pour plus de détail, accès, prix, etc. vous pouvez vous rendre sur le site officiel du Festival.

mercredi 17 février 2016

Kleones


A quelques km de Néméa, se trouve l'Ancienne Kleones, un site encore moins visité que le précédent. Il faut dire qu'il ne reste plus grand chose de cette cité, qui jusqu'au IVe s. av. J.-C. était chargée d'organiser les jeux néméens qui se tenaient tous les deux ans. 

Mais il se dégage un charme incomparable de ce lieu entouré de vignes. Jugez-en plutôt.

Temple d'Heracles, Ancienne Kleones


Il s'agit d'un temple dédié à Heracles pour le remercier d'avoir débarrasser la région du fameux "lion de Némée" et pour saluer son combat victorieux contre les Molionides, deux frères jumeaux, que l'on a aussi dit siamois, neveux du fameux Augias. 



Heracles tuant les Molionides (photo prise sur le Net)


Il ne reste plus que les fondations du temple, mais l'atmosphère du lieu vaut bien le détour.

















Je me suis amusée de retrouver un détail architectural qui m'avait frappé dernièrement à Némée, à savoir ces petits tétons de pierre qui servaient à l'assemblage des blocs et qui prouvent que Légo n'ont rien inventé !





Le matin de mon escapade les vignes alentours bruissaient du bruit des sécateurs, la taille de la vigne battant son plein.





Et pour finir une vue de la colline, au loin, où se situait l'antique Kléones.





En partant du site archéologique de Néméa, prenez à gauche, et au carrefour suivant, continuez tout droit en direction de l'Ancienne Kléones. Traversez le village et poursuivez votre route. Dépassez la cave Lafazanis, peu après un panneau indique le temple sur votre gauche.  Vous trouverez la carte ICI

Que ceux qui n'auraient pas le temps ou pas l'intérêt de pousser jusque là, sachent que ce que l'on voit, depuis l'autoroute reliant Corinthe à Tripoli, juste après l'entrée de Néméa, sur la gauche, est la carrière antique où ont été prélevé les blocs de pierre ayant servi à la construction du site de Kléones et de Néméa.