vendredi 24 juin 2011

Mycènes - Le Trésor des Atrées

Visiter Mycènes, c'est se rendre au coeur de la tragédie grecque, et il me semble que le site et ses environs en ont gardé quelque chose. Pour peu que l'on puisse éviter la foule qui s'y presse, avec raison d'ailleurs, on y ressent le poids de la malédiction qui a pesé sur la famille des Atrides. 

Mycènes
L'acropole de Mycènes

Avant d'arriver à l'acropole proprement dite, il ne faut pas manquer  de s'arrêter au Trésor des Atrées, présenté parfois comme la tombe d'Agamemnon. 

Mycènes
Le Trésor des Atrées
Mycènes

Construite au XIIIe s. av. J.-C. cette tombe à coupole, ou tholos, est précédée d'un imposant "dromos" de 36 m., taillé dans la roche et bordé d'énormes blocs de pierres.

Mycènes

La porte est surmontée d'un linteau composé de deux monolithes et d'un triangle de décharge. L'un des deux blocs ne pèse pas moins de 120 t. 

Mycènes
La porte monumentale du Trésor des Atrées 




 Une fois à l'intérieur, on est saisi par l'immensité de la salle ronde, d'un diamètre de 14,6 m. et d'une hauteur de 13,4 m. en son centre.

Mycènes
La coupole du Trésor des Atrées

Sur le côté l'accès à une salle plus petite est interdit au public. Ses murs étaient recouverts de plaques de gypses présentant notamment des taureaux. Des fragments de ces dernières sont actuellement en possession du British Museum.

Mycènes


Visiter le Trésor des Atrées en tout premier lieu, permet de se rendre compte de la puissance de la civilisation Mycénienne, qui s'est déroulée de 1600 à 1100 av. J.C.

7 commentaires:

  1. Magnifique et très émouvant !
    Merci, Amartia !
    Norma

    RépondreSupprimer
  2. C'est un site très impressionnant, et tu as su restituer sa grandeur et son mystère. Très beau billet !

    RépondreSupprimer
  3. Tu me restitues intacte l' émotion éprouvée en entrant dans ce sanctuaire! Merci!

    RépondreSupprimer
  4. Une belle découverte ! C'est fou comme sur les sites les pierres savent nous parler...
    Bon week-end à toi!

    RépondreSupprimer
  5. Surprenant ce travail ... Tombe ou trésor alors ?

    RépondreSupprimer
  6. Je me rappelle quand j’étais rentré dans cette tombe, il y avait une grosse résonance des que l'on parlait. c’était magique a l’intérieur.

    RépondreSupprimer
  7. Tu as dit l'essentiel et très bien. Emotion toute particulière que celle que l'on ressent en pénétrant dans ces lieux chargés d'histoire d'un si lointain passé.

    RépondreSupprimer