lundi 13 décembre 2010

Nauplie en Images



Je viens de découvrir le blog photos de Dimitris KALATZIS qui a publié hier une série de photos prises en 2008 à Nauplie. Je  vous invite à y jeter un oeil en cliquant ici

dimanche 12 décembre 2010

Poros

Poros Saronique

Poros est une île dont les guides ne disent pas grand-chose et pourtant c'est une destination que j'aime bien recommander à mes amis. D'abord elle est facilement accessible en voiture (1h.30 depuis Nauplie) et la route pour y descendre est magnifique car elle surplombe le golfe Saronique et offre une vue incomparable sur la presqu'île de Methana.

Poros Saronique

On pend ensuite un ferry ou un bateau taxi pour traverser l'étroit chenal qui la sépare du continent et là on se régale , quelle que soit la saison, à la vision de cette ville accrochée à la colline dont le style des maisons est préservé, ce qui donne un ensemble très agréable.

Poros Saronique

Si l'île est habitée depuis l'âge de bronze et qu'elle possédait un port important à l'époque mycénienne, il ne reste cependant que peu de vestiges à visiter, si ce n'est un temple dédié à Poséidon, temple dans lequel Démosthène, l'orateur, se serait empoisonné.

Poros Saronique
source : www.traveladventures.org

Bien que de manière moins importante que sa voisine Hydra, Poros a participé à la guerre d'indépendance (1821) et c’est dans cette île qu’ont été confirmées les frontières de la Grèce dans une rencontre entre le premier gouverneur grec, Kapodistrias, et les ambassadeurs de Grande-Bretagne, de France et de Russie en 1828.

On peut, par ailleurs, visiter le monastère Zoodochos Pigis (source du don de la vie) situé à l'est de Kyani Akti, dans une forêt de pins séculaires.

Poros Saronique

Mais le plaisir à Poros, c'est de se balader dans ses ruelles, de s'installer sur les terrasses du port et de s'y baigner bien sûr.

Poros Saronique

jeudi 9 décembre 2010

Le Sanctuaire d'Apollon Meléatas

Derrière le sanctuaire d'Asclépios , sur le mont Kynortion, se trouve un sanctuaire plus ancien, consacré à Apollon Meléatas. Les recherches effectuées sur le site, montrent que le site était déjà occupé par une importante colonie  aux environs de 2800 av. J.-C. On trouve encore des traces d'habitations préhistoriques.

C'est à l'époque mycénienne qu'un culte aux divinités chtoniennes de type crétois s'y est développé. On y brûlait totalement des animaux sur un grand autel à ciel ouvert. 

autel

C'est vers 1000 av. J.-C. que le culte à Apollon Meléatas a été développé. Le sanctuaire du Kynortion est devenu le sanctuaire principal de la cité-Etat d'Epidaure. Ce culte avait des liens étroits avec celui qui y était pratiqué dans la période pré-héllénique, les bienfaits d'Apollon Guérisseur venant eux aussi des entrailles de la terre d'où provient chaque renouvellement de la vie. 

Citerne de l'époque romaine

Si au milieu du VIe siècle ce santuaire se révéla trop petit pour pouvoir y développer des jeux, d'où la création du sanctuaire d'Asclépios plus bas dans la vallée, il continua à attirer les pélerins, puisque les vestiges les mieux conservés et les plus imposants que l'on peut admirer actuellement datent de l'époque romaine.

Habitations des prêtres

Ce site est fermé et si j'ai eu la possibilité d'y prendre ces quelques photos, c'est que le paysan qui possède quelques oliviers à l'intérieur de l'enceinte était justement en train de les tailler.

Vue depuis le site

lundi 6 décembre 2010

Promenade Port de Nauplie - Plage d'Arvanitia (15 min)

On part du phare de Nauplie, en face du Bourtzi, et on suit les fortifications.

Nauplie Nafplio

On passe devant l'ancien bassin de natation du club nautique, et on continue le long de l'imposant mur de protection de l'Acronauplie.

Nauplie Nafplio

Une barrière ? Qu'à cela ne tienne, quelqu'un s'est chargé de la découper et d'ajouter sur l'interdiction de passer la mention " sous votre propre responsabilité", autrement dit : "A vos risques et périls". Cette interdiction a été installée suite à une chute de pierres en été 2010. Depuis, il n'y a pas eu d'autres dégâts, alors les Naupliotes ont repris l'habitude d'aller s'y promener comme auparavant.

Il faut dire que la végétation est luxuriante, même en ce mois de décembre.
Nauplie Nafplio

Un peu plus loin on découvre le chemin menant à la chapelle de Aghia Panagizas (dédiée à la Vierge) qui a servi d'école secrète au XVe siècle sous l'occupation ottomane. Malheureusement, le jour de mon passage, la porte était fermée, mais la montée vaut la peine, car le point de vue sur l'autre côté du golfe de Nauplie est saisissante.

Nauplie Nafplio

Après le phare, tellement tagué que je n'ai pas eu l'envie de le photographier, le chemin fait un tournant et on tombe alors sur la plage d'Arvanitia, mais il faut encore passer sous le "tunnel" creusé dans la falaise et contourner les deux fameux blocs tombés récemment.

Nauplie Nafplio

Espérons que la municipalité va sécuriser l'endroit et permettre aux gens de s'y promener en toute quiétude sans aucun danger.

Si le coeur y est, on peut continuer notre chemin sur la promenade Arvanitia-Karathona.

dimanche 5 décembre 2010

La plage d'Arvanitia à Nauplie

Vous présenter la plage d'Arvanitia en hiver, quasi déserte, n'est pas vraiment un contresens, car c'est là que les Naupliotes qui se baignent toute l'année se retrouvent à la mi-journée. Ils disent que l'eau y a toujours un ou deux degrés de plus qu'à Karathona, car le site est bien abrité du vent et l'anse plus fermée.

Nauplie Nafplio Arvanitia

Dominée par les collines de l'Acronauplie et du Palamidi  elle fait un peu office de "piscine" municipale. Elle est facilement accessible à pied, car à 5 minutes du centre ville.

Nauplie Nafplio Arvanitia

Une partie de la berge est bétonnée et permet l'installation des baigneurs sur une surface plus égale que celle des galets ou  de la roche.

Nauplie Nafplio Arvanitia


La partie plage, elle-même, est assez petite et, en été, elle est bondée. Depuis peu, cet espace est géré par le Nauplie Palace qui y installe chaises longues et parasols au prix fort ! Mais dès le mois d'octobre, Arvanitia retrouve sa tranquillité et un côté plus naturel.

samedi 4 décembre 2010

Nauplie : promenade Arvanitia - Karathona

Nauplie
Envie de marcher dans la nature, dans un endroit réservé aux piétons ? Je me rends sur la promenade qui longe le bord de mer et qui relie la plage d'Arvanitia à celle de Karathona. 

Je compte 3/4 d'heure à 1 heure à l'aller, pareil au retour, il n'y a pas de grandes pentes et le chemin est bien préparé. Je le fais d'ailleurs indifféremment dans un sens ou dans l'autre. 





D'un côté la falaise qui tombe à pic dans la mer, de l'autre les rochers de la colline du Palamidi.

Nauplie 
Euphorbes, pins, eucalyptus, bougainvillées, la végétation est somptueuse.

Nauplie

Une fontaine pour vous désaltérer, mais l'eau n'y coule pas toujours, mieux vaut se munir d'une bouteille d'eau et s'y arrêter pour profiter de l'ombre.

Nauplie

La vue sur la côte d'en face est parfois brumeuse, mais le bruit des moteurs des barques de pêche est assuré.

Nauplie