samedi 27 novembre 2010

Le monastère d'Agnountos

Situé sur la route côtière orientale de l'Argolide, peu après Néa Epidavros, le monastère d'Agnountos est un site à ne pas manquer.

Nauplie, Nafplio, Monastère Agnountos
Le monastère dans son écrin de verdure

La légende raconte que des voyageurs ayant vu une lumière étrange sur la montagne, ils s'en seraient rapprochés et auraient découvert une icône de la Vierge, enterrée à l'endroit d'où elle émanait. C'est à cet emplacement qu'ils auraient construit ce monastère.

Nauplie, Nafplio, Monastère Agnountos

mardi 23 novembre 2010

Epidaure : le sanctuaire d'Esculape

Le site d'Epidaure est surtout connu pour son théâtre, mais il serait dommage de ne pas visiter également l'Asclépieion, situé en contrebas.


C'est dans cette vaste plaine qu'au Ve et IVe av. J.-C. s'est développé le culte d'Asclépios (que nous traduisons par Esculape), fils d'Apollon et de Coronis, qui fut élevé au rang de dieu de la médecine. Auparavant, un culte à Apollon lui-même, était célébré dans un sanctuaire, beaucoup plus petit, situé à l'arrière du mont auquel est adossé le théâtre.


Asclépios et le serpent, symbole du caducée
Les malades venaient de l'ensemble du monde hellénistique pour se faire soigner. Ils accédaient au sanctuaire par la porte des propylées. 

Propylées